Les actualités sur l’ACA et la TROCL

 

 Ici vous découvrirez les actualités touchant les organismes communautaires autonomes.

Préoccupations en lien avec le nouveau plan d’action québécois en santé mentale

par | 26 Avr 2021 | Actualités, Enjeux sociaux

Visuel enjeux sociaux - Préoccupations en lien avec le nouveau plan d'action québécois en santé mentale - TROCL

Saint-Esprit, le 26 avril 2021

Madame Annie Plante –
Directrice des programmes santé mentale et dépendance –
CISSS de Lanaudière

Objet : Préoccupations en lien avec le nouveau plan d’action québécois en santé mentale  

Madame,

La Table régionale des organismes communautaires autonomes de Lanaudière (TROCL) n’a pas pu participer à la consultation concernant le futur plan québécois en santé mentale, faute d’obtenir les informations pour se connecter à la rencontre. Toutefois, il nous apparaissait important de faire valoir nos préoccupations étant donné l’importance de la démarche.

Financement à la mission globale

Tout d’abord, la TROCL tient à réitérer l’importance que les organismes communautaires autonomes, en particulier du secteur santé mentale dans la consultation actuelle, soient financés par le biais du financement à la mission globale par le Programme de soutien aux organismes communautaires. Ce mode de financement est le seul mode qui respecte l’autonomie et la capacité d’agir globalement des organismes. En temps de pandémie, les organismes ont démontré, une fois de plus, leur capacité à s’adapter. Le financement à la mission globale a permis davantage de souplesse pour les organismes qui vivaient cette adaptation.

La TROCL est très inquiète de voir le financement par entente ou par projet ponctuel se développer dans le prochain plan d’action en santé mentale. Cela pourrait avoir comme effet de fragiliser les organismes et en bout de ligne, la réponse aux besoins exprimés par les membres des organismes. Il est souhaitable qu’au lieu de saupoudrer du financement dans de nombreuses mesures, la consolidation du financement à la mission des organismes communautaires autonomes en santé mentale soit une mesure importante de ce plan d’action. Choisir de rehausser le financement à la mission aura des retombées durables et structurantes pour les communautés.  

Dédoublement des activités

Depuis quelques temps, la TROCL observe l’arrivée de nouveaux programmes au sein du MSSS qui ont pour impact de reprendre l’approche communautaire dans des services du réseau public. Par exemple, le projet des Éclaireurs nous inquiète fortement, car il dédouble les activités déjà offertes par les organismes. Nous avons de vives inquiétudes sur le projet des Aires ouvertes, qui vont avoir un impact indéniable sur les organismes.  Une tendance à développer ce type de nouveaux programmes, qui dédoublent ou qui font de la compétition, semblent se réaliser de plus en plus. Cela est fort dommageable pour les communautés, car ce dédoublement entre le mouvement communautaire autonome et le réseau public de santé et de services sociaux amène plusieurs problématiques : mouvement de personnel entre les organismes et le réseau public, répartition du financement entre le réseau public et le mouvement communautaire opaque et surconcertation, alors que les organismes peinent souvent à accomplir leur mission, faute de rehaussement significatif de financement.

Compétition entre les organismes communautaire autonomes

Alors que nous considérons important que le MSSS et le CISSS de Lanaudière reconnaissent l’apport indéniable des organismes communautaires autonomes, nous sommes préoccupés de voir que le réseau public a tendance à ouvrir des appels de projets pour des secteurs ciblés, comme la santé mentale, en ouvrant à des organismes provenant d’autres secteurs. Bien que la majorité des organismes ont des impacts sur la santé mentale, les organismes de ce secteur devraient être reconnus et encouragés par les actions choisies par le réseau public. En faisant des appels de projets qui peuvent être répondus par des acteurs œuvrant de façon générale face à une problématique, cela fragilise la solidarité et augmente la création de dédoublement d’activités et de services. Nous nous demandons en quoi la population est gagnante par ces dynamiques créées par le manque de reconnaissance de l’expertise des organismes d’un secteur.

Comme vous pouvez le constater, la TROCL émet de fortes réserves face aux méthodes utilisées dans le réseau public. Nous souhaitons davantage de reconnaissance de l’expertise et de l’impact des organismes communautaires autonomes, qu’un financement à la mission adéquat soit la priorité, en plus d’éviter les initiatives qui créent de la compétition entre les organismes ou du dédoublement d’activités ou de services. Soyez assurée que la TROCL poursuivra ses représentations en ce sens.

En espérant que l’avis de la TROCL sera pris en considération dans l’élaboration des stratégies du prochain Plan d’action en santé mentale, je vous prie de recevoir, madame Plante, mes salutations les plus distinguées.

Le directeur de la TROCL,

Hugo Valiquette

Cette lettre à également été envoyée à :
Éric Salois – président-directeur général adjoint, CISSS de Lanaudière
Stéphane Mercier – Directeur de la qualité, de l’évaluation, de la performance et de l’éthique, CISSS de Lanaudière
Lynda Thibeault – directrice de la santé publique par intérim – CISSS de Lanaudière
Christian Pelletier – directeur du programme Jeunesse – CISSS de Lanaudière
Valérie Lantagne – agente responsable du PSOC – CISSS de Lanaudière

Derniers articles

La TROCL présente son nouveau logo

La TROCL présente son nouveau logo

Pour souligner son 25e anniversaire, la Table régionale des organismes communautaires autonomes de Lanaudière (TROCL) a présenté son tout nouveau logo. C'est lors de son assemblée générale annuelle, que celui-ci a été dévoilé aux membres. « Nous sommes très...

Le Soutenons-nous de juin 2021

Le Soutenons-nous de juin 2021

Le prochain webinaire Soutenons-nous aura lieu le mardi 15 juin 2021 à 10 h 15. Ce webinaire permet aux personnes d'échanger entre elles, ainsi qu'avec l'équipe de la TROCL, sur les réalités actuelles, les enjeux, les défis, les bons coups et les différentes...